www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions (CAPD, CTSD, CHSCT, CDEN)  / CTSD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
15 février 2019

Carte scolaire 1er degré : CTSD et CDEN

Toutes les ouvertures et fermetures prévues ce jour pour la rentrée 2019. Et l’analyse du SNUipp-FSU des Landes sur la carte scolaire.

Les maîtres mots du DASEN au cours du CTSD du 7 février et du CTSD de repli du 14 février ont été « justice » et « équité territoriale ». Son but clairement annoncé : anticiper au mieux dès à présent pour garder une marge satisfaisante pour des situations d’ouverture en juin. Il a rappelé lors du CTSD de repli que des situations de fermeture seront néanmoins certainement encore à étudier en juin. Il a précisé que la dotation négative de moins 5 postes pour notre département s’est basée sur le prévisionnel d’une baisse démographique de 385 élèves dans le 1er degré pour la rentrée prochaine, alors que les prévisions à ce jour font état d’une baisse de près de 500 élèves pour la rentrée prochaine dans les Landes.

Pour le SNUipp-FSU des Landes, avec une telle dotation, il ne peut y avoir d’amélioration générale des conditions d’enseignement, puisqu’elle ne permet pas de répondre aux besoins d’ouverture (encore plus de 20 écoles ou RPI ayant plus de 25 élèves de moyenne ; des ULIS qui débordent et ne respectent pas le cadre réglementaire ; …).

Si le nombre très élevé de fermetures est facilité par une baisse démographique plus importante que prévue, il sera encore plus dramatique si, comme c’est à craindre, les prévisions sont au rendez-vous. Les ouvertures ne pourront se compenser que par la récupération de moyens sur d’autres écoles. Ce n’est pas la réserve de 2,5 postes qui permettra de faire les ajustements nécessaires.

Lors du 1er CTSD le DASEN a été attentif à quelques arguments pour revenir sur des propositions de fermeture…Qualité du ‘’dialogue social’’…Néanmoins le nombre de fermetures de classes proposées nous a amenés à voter contre ce projet. Les autres organisations syndicales ayant également voté contre le projet, le DASEN a convoqué un CTSD de repli la semaine suivante. Lors de ce CTSD de repli, les arguments du SNUipp-FSU des Landes ont de nouveau permis un bougé de l’administration.

Au final, voici la carte scolaire proposée et actée en CDEN :

OUVERTURES de classes :
- Maternelle Onesse-Laharie
- Maternelle du Peyrouat
- Lit et Mixe élémentaire
- Ecole primaire Bénesse-Maremne

ATTRIBUTION DE MOYENS au titre de dispositifs particuliers :
- 0,5 poste occitan à la maternelle de Morcenx
- 0,5 poste occitan à la maternelle P. Kergomar St Martin de Seignanx
- 1 poste pour dédoublement CP ou CE1 à Labouheyre Anne Sylvestre
- 1 poste pour dédoublement CP ou CE1 Mont de Marsan Péglé
- 1 poste pour dédoublement CP ou CE1 sur le RPI Créon/Labastide
- 0,25 poste « plus de maîtres que de classes » à Lüe
- 0,25 poste « plus de maîtres que de classes » à Escource
- 0,25 poste « plus de maîtres que de classes » à Liposthey

Transformation "Maître plus que de classe" en CP/CE1 dédoublé
- 1 poste à Dax Simone Veil

FERMETURES DE CLASSES :
- Ecole maternelle Pierrick (Biscarrosse)
- Ecole maternelle Bourg Mimizan
- Ecole maternelle Bourg Morcenx la Nouvelle
- Ecole maternelle St Exupéry (Dax)
- Ecole maternelle Rion des Landes
- Ecole primaire Habas
- Ecole primaire Tercis les Bains
- RPI Mimbaste /Misson
- Ecole primaire Léon
- Ecole élémentaire Barrouillet (St Paul les Dax)
- RPI Laluque / Lesgor / Taller
- RPI Belis / Brocas / Cère / Maillères
- Ecole primaire St Perdon
- RPI Bostens / Gaillères / Pouydesseaux / Ste Foy
- RPI Castaignos / Momuy / Nassiet
- RPI Cassen / Gousse / Louer / Onard / St Geours d’Auribat / St Jean de Lier / Vicq d’Auribat
- RPI Hauriet / Montaut / Toulouzette
- Ecole élémentaire Capbreton
- Ecole élémentaire Poueymidou (Tarnos)

Autres situations :

Attributions
- 1 maître E rattaché à ST Martin de Seignanx
- 0,5 enseignant spécialisé CTAL DAX
- 1 enseignant spécialisé autisme (MONT DE MARSAN)

Le SNUipp-FSU des Landes a dénoncé la captation d’un moyen de la carte scolaire alors qu’une dotation ministérielle est dédiée à ce développement et que le recteur s’était engagé dans ce sens lors du CTA du 21 janvier.

Le SNUipp-FSU des Landes reste dubitatif devant l’explication du DASEN sur l’anticipation de la dotation ministérielle et le reversement d’un poste pour les mesures d’ajustement


- 0,25 CPC sciences Sud-Armagnac

Retraits
- 1 enseignant spécialisé à l’IME Mimizan

A noter : Transfert de l’ULIS du Bourg Neuf à l’école de St Médard

Conclusion du DASEN lors du CTSD de repli : l’administration est à la recherche d’un équilibre pour plus de justice et d’équité dans la gestion des moyens mis à sa disposition sur l’ensemble du département.

C’est ce que le DASEN a voulu illustrer lors du CDEN du 15/02/2019, à l’aide de graphiques et de données chiffrées.

Ceci étant, les élus du SNUipp-FSU des Landes n’ont pas manqué de lui faire remarquer le décalage flagrant pour notre département entre les annonces ministérielles de la « priorité au primaire » et les moyens alloués localement (dotation négative pour la rentrée prochaine).

L’affichage d’une amélioration du taux d’encadrement est un trompe-l’œil qui masque un déficit structurel pour l’école landaise et un écart qui s’amplifie avec la moyenne nationale.

L’analyse du SNUipp-FSU a été saluée et confortée par les interventions du Conseil Départemental, de la FCPE et des Maires landais.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.