www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Infos Carrière  / Inspection 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
14 octobre 2018

Dernières infos de la DSDEN sur les rendez-vous carrière

Compte-rendu de la réunion du 12/10, sur les difficultés de la DSDEN pour l’application du PPCR concernant les cohortes 2017/2018 et 2018/2019.

La DSDEN a invité les représentants des personnels à une réunion pour les informer sur la mise en œuvre des rendez-vous carrière et les difficultés qu’elle a rencontrées.

Étaient présents : M. PHAM (IA-DASEN) ; Mme NGUYEN (SG) ; M. GENNERIE (IEN) en charge du dossier pour les IEN ; Mme PRABONNE, Mme DESCAT et Mme DANDI (DSMP- Division des Structures, des Moyens et des Personnels du 1er degré)

2 représentants du SNUipp-FSU 40 (Eric BOULAGNON et Patxi GRENADE) ; 1 représentant du SNUDI-FO40 ; 1 représentant du SE-UNSA40.

M. GENNERIE, qui vient d’hériter du dossier en cette rentrée, a expliqué que le retard de l’administration est dû à des problèmes techniques de l’application SIAE.

La transcription des avis du DASEN est retardée car il fallait au préalable que TOUS les dossiers des rendez-vous de carrière soient correctement saisis.

Pour la campagne des rendez-vous de carrière 2017/2018 :

316 enseignants étaient éligibles en 2017-2018 à des rendez-vous de carrière.

- Il manquait les avis pour certains PE qui n’avaient pas pu être rencontrés (CLD, CLM, …). Pour eux, l’IEN indiquera non évalué sur les compétences et le DASEN attribuera un avis en se basant sur le dossier de carrière de l’enseignant.

- Une mise à jour informatique (le 13/09) a entraîné par erreur la modification du statut de 63 collègues visités (de deux circonscriptions : Tyrosse et Mimizan), passant à « entretien à fixer » alors qu’ils avaient déjà eu leur rendez-vous carrière. L’administration a averti ces collègues-là et procède à la re-saisie/re-validation de la procédure.

- Après vérification, il s’avère que 85 collègues parmi les 316 visités n’auraient pas dû l’être en 2017/2018 mais en 2018/2019. Leur dossier a donc été retiré de la campagne 2017/2018 et sera réintégré pour la campagne 2018/2019. Comme l’an dernier, pour ce genre d’erreur, l’administration est obligée de proposer un nouveau rendez-vous carrière à chacun de ces 85 enseignants pour permettre le fonctionnement de l’application. Deux choix s’offriront alors à ces collègues : conserver le compte rendu et l’évaluation de la visite passée l’an dernier ou bien d’avoir un nouveau rendez-vous qui remplacera celui de l’an dernier.

Au final, le DASEN ne pourra valider les avis qu’à partir du 23/10/2018. Les collègues auront alors 1 mois pour prendre connaissance de leur dossier et déposer un recours éventuel. Puis l’administration aura 1 mois pour y donner suite, … ou pas.

Retrouvez la procédure de recours expliquée dans un article précédent (ici).
La Secrétaire Générale envisage la CAPD « Promotions » courant janvier/février 2019.

Pour les échelons 6 et 8, le DASEN organisera ses avis pour qu’il y ait 30% d’avis excellents, correspondants aux contingents d’accélération de carrière de ces 2 échelons. Pas de contingentement pour les autres avis, mais une recherche d’équilibre pour les 3èmes rendez-vous de carrière à l’échelon 9 entre les avis « excellent » et « très satisfaisant » (cette année, sans doute 35-40% pour chaque).

Des critères pour établir l’avis du DASEN sont présentés : moyenne des 11 compétences ; pas de supériorité d’une compétence sur une autre ; en cas de doute, prise en compte des compétences du 1er bloc. L’IA a plusieurs fois mis en avant que cette attribution était de son ressort et comme toute évaluation sujette à subjectivité.

Comme ils n’ont de cesse de le dénoncer, les représentants du SNUipp-FSU40 ont pointé l’absurdité d’un contingentement qui,de fait, nie la qualité des enseignants en inscrivant un départage artificiel même si le nouveau système est moins arbitraire que la note, le départage l’est tout autant.

Le SNUipp-FSU40 continuera d’être extrêmement vigilant sur la transparence et l’équité.

Il a lourdement insisté sur la nécessaire communication des éléments de l’évaluation aux commissaires paritaires car c’est bien le rôle de la CAPD que de contrôler ces opérations.

Seuls le SNUipp-FSU40 et le SNUDI-FO40 ont porté cette demande.
Le DASEN a dit qu’il "réfléchirait" aux documents qu’il transmettra.

Pour la campagne des rendez-vous de carrière 2018/2019 :

La cohorte est de 411 collègues : 326 "vrais" à visiter et 85 visités l’an dernier à tort (et potentiellement visitables s’ils le souhaitent).

Pour lisser le nombre de rendez-vous par IEN, quelques changements d’évaluateur pourraient advenir.

Et en plus :

Pris à parti par la DASEN, sur sa communication sur un autre dossier sans rapport (la défense des AVS), les représentants du SNUipp-FSU40 ont vivement réagi en renvoyant l’administration à ses responsabilités.

Ils ont dénoncé une nouvelle fois la raréfaction ces derniers mois des groupes de travail en amont des instances, dont les échanges permettraient d’éviter la cristallisation des tensions.

Ils ont rappelé que cela était aussi le cas sur les appréciations portées pour l’accès à la Hors Classe l’an dernier pour les collègues dispensés du 3ème rendez-vous carrière.

Le SNUipp-FSU40 suivi en cela par le SNUDI-FO40 a rappelé le refus de l’administration jusqu’à présent sur ce sujet et les conséquences injustes et préjudiciables pour certains collègues en fin de carrière.

Si le SNUDI-FO40 souhaite toujours être reçu en audience pour défendre les seuls cas dont il a connaissance, le SNUipp-FSU40 a réaffirmé encore avec force et conviction que le cadre réglementaire existe et qu’il est du ressort de la CAPD de revoir les évaluations posées dès lors que les collègues en font la demande.

Les représentants du SNUipp-FSU40 ne lâcheront rien sur l’exigence de transparence et d’équité.

Ils ont rappelé à l’administration qu’en ne répondant pas aux demandes de saisine de la CAPD formulées par les collègues, elle s’expose à des recours contentieux de leur part.

Les représentants du SNUipp-FSU40 ont pointé également le manque d’information des personnels par l’administration puisque les appréciations du DASEN pour les promouvables à la Hors Classe n’ont jamais été portées à leur connaissance, ni le tableau d’avancement (qui n’est plus accessible !) qui n’a jamais été publié dans son intégralité.

Il est regrettable que parfois le dialogue social ne puisse se construire sur la confiance et le respect des personnels.

 

56 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.