www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
12 octobre 2018

108H annualisées, pour quoi faire ?

Les 108H annualisées sont réparties pour une utilisation prévue. Petit décryptage pour répondre aux injonctions et ne pas faire n’importe quoi.

Les injonctions à "prendre sur les 48h de travail en équipe" se faisant de plus en plus fréquentes et variées de la part des IEN pour imposer leurs prescriptions, quelques rappels au cadre légal nous semblent nécessaires.

Premièrement, si l’organisation des 108h se fait sous la responsabilité de l’IEN de la circonscription, c’est d’abord et avant tout le conseil des maîtres qui définit l’organisation du service à effectuer. Les décisions de l’IEN de la circonscription ne doivent pas "porter préjudice" aux modalités de fonctionnement prévues par le conseil des maîtres.

Ensuite, le texte répartit les 108h ainsi :

JPG - 82.5 ko
108h

Il n’y a donc pas 48h dévolues au travail en équipe… Qui plus est, le volume consacré à ce travail au sein de ces 48h n’est absolument pas défini, comme cela a pu être le cas précédemment (la version antérieure fixait 24h pour le travail en équipe / 24h pour le reste ; ce n’est absolument plus le cas !). Le temps de concertation avec les parents et le temps de préparation de projets de scolarisation pour les élèves en situation de handicap sont une composante majeure de ces 48h et doivent être reconnus comme telle ! Nous savons tous en effet qu’à eux seuls, sur une année scolaire, ces temps approchent les 48h, quand ils ne les dépassent pas allègrement. Et nous effectuons tout de même des conseils de cycles, des conseils des maîtres, pour harmoniser nos pratiques, parler de nos élèves… N’acceptez plus que l’on vous dise que vous disposez de temps sur ces 48h pour répondre à des consignes de travail descendant par voie hiérarchique : c’est faux !

On vous demande de "prendre sur les 48h" ? N’hésitez pas à nous en faire part et sollicitez notre soutien si vous estimez que cela porte préjudice à vos choix d’équipe.

Enfin, une remarque incluse dans ce décret doit attirer notre attention, car elle reconnait implicitement la possibilité d’utiliser ces heures d’APC pour un "renforcement de la formation professionnelle continue, en dehors de la présence des élèves".

Pour le SNUipp-FSU c’est bien sur le temps prévu pour les APC que le temps de travail doit être revu. Plus de précision dans notre article "APC un temps à se ré-approprier".

 

56 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.