www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Retraités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
12 septembre 2018

Main basse sur les retraites

Macron et la République en marche détrousseurs des retraités.

Après la hausse de la CSG 1,7 % au 1 er janvier 2018, voici maintenant la non indexation des pensions sur l’inflation, recul social sans précédent . Selon la réglementation auparavant l’évolution des pensions était alignée sur celles des salaires puis en 2013 première régression, elle l’était sur l’évolution des prix aujourd’hui elle ne dépendra plus que du bon vouloir du gouvernement. Concrètement , avec une inflation estimée à 2,3% pour 2018, une hausse de la CSG de 1,7% c’est 4% de pouvoir d’achat en moins pour 2018. Avec une hausse des pensions prévue en 2019 et 2020 de 0,3% alors que l’inflation continuera c’est un continuel décalage et une perte sans fin du pouvoir d’achat des retraités.

Comme certains voudraient nous le faire croire, la pension de retraite n’est pas une allocation sociale mais un droit acquis du salarié retraité lié aux cotisations versées et aux richesses produites durant sa vie active.

Non à la remise en cause des droits à pension acquis. Nous ne voulons pas être considérés uniquement comme des personnes âgées mais reconnus dans notre statut social de retraités donc lié à celui des salariés.

Alors que dans le même temps les cadeaux fiscaux aux plus riches se multiplient et les dividendes versés aux actionnaires ne cessent d’augmenter : 52 milliards redistribués en France aux actionnaires d’entreprises françaises en 1 trimestre. La France est la championne du monde de la redistribution . Alors l’argent il y en a encore faut-il le prendre là où il est et enfin faire une vraie réforme fiscale de grande ampleur qui garantisse une réelle justice fiscale et qui réaffirme donc les principes de la Déclarations de l’Homme et du Citoyen de 1789 article 13 : « La contribution commune aux charges de la Nation doit être également répartie entre tous les citoyens à raison de leurs facultés. » et ne pas se contenter du prélèvement à la source véritable usine à gaz dont on verra les effets pervers dans quelques mois.

Des mesures immédiates doivent être prises pour améliorer notre pouvoir d’achat qui passent par une revalorisation significative des pensions calculées à minima sur l’inflation, le retour à une indexation calculée sur les salaires (c’est pourquoi notre statut social est important), la suppression de l’augmentation de la CSG …

Donc les retraités de bonnes raisons de se syndiquer et de ne pas rester isolés. A la retraite, la vie continue, le syndicalisme aussi !

Par les temps qui courent, n’est-il pas nécessaire de rappeler que la retraite n’est pas un cadeau mais un droit acquis par un long temps de travail, c’est un droit qui n’a pas été accordé, mais arraché par les luttes et qui doit être défendu et amélioré. Dans le débat de société qui s’est engagé, toutes les forces sociales doivent se faire entendre, notamment la voix des retraités.

Martine POULY

JPG - 33 ko
ruissellement

 

56 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.