www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Ecole  / Evaluations 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
19 septembre 2017

Evaluations CP : là où ça coince

Problème sur le fond et la forme

Le SNUipp-FSU rappelle que les enseignants sont des professionnels et doivent donc rester maîtres du calendrier de passation, comme de l’analyse des résultats et pouvoir adapter ces évaluations à la réalité de la classe et de l’école . Il les invite à garder ces résultats au sein de l’école et à faire remonter aux IEN leurs besoins de remédiation issus de cette analyse (Rased, Plus de maîtres, formation…).

Dès leur rentrée au CP, les élèves vont donc plancher sur leurs premières évaluations nationales papier. Ils arrivent de la maternelle qui a banni toute primarisation de la grande section et c’est bien là le premier écueil. Elles sont denses et requièrent une méthodologie qui n’apparaît chez les élèves qu’après une longue ritualisation. L’obstacle de leur présentation ne permettra pas forcément de vérifier la maîtrise des compétences visées. Les évaluations risquent d’aboutir à un jugement hâtif sur les élèves.

D’une façon générale, l’absence de présentation de ces évaluations et de leurs objectifs n’aide pas les enseignantes et les enseignants à se les approprier. Comment dès lors en expliciter les attendus aux élèves et à leurs familles ? Des passations organisées très tôt dans l’année risquent fort également de pénaliser les élèves les plus éloignés de la culture scolaire. On peut aussi craindre que les différences en termes de développement ou d’âge réel se traduisent de façon abusive en un classement en « bons élèves » ou en « élèves en difficulté ». Enfin, la question des effectifs dans la classe n’est pas indifférente. Comment faire passer ces évaluations dans de bonnes conditions à 26 ou 27 enfants ?

Ces évaluations sont d’évidence en rupture avec les prescriptions des programmes de maternelle : pas de lien avec le carnet de suivi qui va dans le sens d’une observation attentive, continue et qui met l’accent sur les progrès réalisés par l’élève. Une observation qui permet aux équipes d’identifier en temps réel les obstacles à l’apprentissage et d’intervenir rapidement pour aider les élèves à les lever. Ici, pas de phase de manipulation proposée alors qu’elle est privilégiée en maternelle, une évaluation sur fiches alors que les programmes de 2015 invitent à s’en affranchir. Pas de possibilité non plus d’adapter ces évaluations au vécu scolaire des élèves et donc d’y introduire des textes que les enfants sont à même de comprendre à l’issue de la maternelle.

Lire l’article en entier : https://www.snuipp.fr/actualites/posts/evaluations-cp-la-ou-ca-coince

Le SNUipp-FSU 40 soutiendra les collègues qui refuseraient de faire remonter les résultats et qui pourraient subir des pressions en ce sens.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.