www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Action 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
16 septembre 2016

APC : Rien ne presse ! ou savoir dire NON à l’administration

Explication de l’action du SNUipp-FSU et quelques aides pour résister à la pression des IEN.

Le SNUipp-FSU s’est donné comme perspective d’agir sur le temps de travail des enseignants des écoles. Notre objectif est d’obtenir des avancées en terme de réduction du temps, avec une déconnexion entre le temps de travail et le temps élève.

Devant l’augmentation des demandes institutionnelles qui font exploser le cadre des 108H annualisées, et le besoin porté par l’ensemble des collègues de disposer de temps librement sans injonction, ni contrôle de la hiérarchie, le SNUipp-FSU a décidé d’agir en plusieurs étapes.

* Le première étape consiste en un geste fort : s’engager à ne plus mettre en oeuvre les APC. Il s’agit de recenser les soutien à la démarche du SNUipp-FSU qui sont prêt à rentrer dans l’action. C’est facile à faire : http://findesapc.snuipp.fr/

L’objectif que nous portons pour passer à la seconde phase est d’obtenir nationalement plus de 35 000 engagements.

* La seconde étape sera de montrer au ministère l’importance, la force et la détermination de l’engagement de la profession sur cette question du temps de travail. Fort du grand nombre des engagements,, nous exigerons l’ouverture de négociations sur le temps de travail en s’appuyant alors sur la consigne à l’ensemble de la profession d’arrêter les APC. L’engagement de chacun trouvera ainsi à se concrétiser.

Alors comment faire ? Entre une rentrée où IEN exigent ? où parents sont en attente ?

Quelques pistes …

1) Rappel le temps de travail prévu pour les APC est un temps inclus dans les 108H, c’est un temps annualisé ! On peut déplorer une annualisation du temps de travail, mais c’est le cas, alors on peut s’en servir. Ceci signifie que rien n’oblige un enseignant à réaliser les APC dès maintenant. Sa liberté pédagogique lui laisse le choix du moment. Quoi qu’en dise un IEN, sur une semaine, il ne peut être en soi considéré un service non fait pour les APC (service non fait devant entraîner retenue sur salaire). Si votre IEN veut obtenir cette retenue sur salaire, il devra attendre la fin de l’année pour le faire constater et en faire la constatation lui-même. … Chose quasiment impossible. D’autant plus si de nombreux collègues sont dans ce cas.

De plus le SNUipp-FSU des Landes agira pour ne pas laisser les collègues seuls face à une telle situation si elle devait advenir (intervention, aide, caisse de solidarité).

2) Le SNUipp-FSU des Landes appuie la liberté et la confiance nécessaire aux enseignants pour l’exercice de leur métier, et soutien toutes les écoles pour ne pas faire remonter le tableau des 108H. De fait c’était très majoritairement le cas dans le département, ne revenons pas en arrière.

3) L’organisation des APC doit être précédée d’un conseil des maîtres qui la choisit. Si ce conseil des maîtres a pas eu lieu, vous devez d’abord prendre le temps de le réunir.

4) Participer aux réunions d’information syndicale (RIS) organisées par le SNUipp-FSU des Landes vient aussi en déduction des 108H. C’est un droit, n’hésitez pas à l’exercer.

5) Les APC sont essentiellement inefficaces, ne bénéficient pas à tous les élèves, et ne sont pas faites de manière égale dans toutes les écoles.

6) Retrouver d’autres arguments dans notre publication

Pour toutes ces raisons RIEN NE PRESSE POUR METTRE EN PLACE LES APC !

Pour toute précision ou conseil, contacter le bureau du SNUipp-FSU des Landes au 05 58 933 933

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.