www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Infos Carrière  / Changer d’échelon  / changer d’échelon 2015-2016 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

4 novembre 2015

CAPD "Promotions" du 3 novembre 2015 : résultat en ligne et compte-rendu.

Lors de cette CAPD, le projet de l’adminsitration après vérification de vos délégués des personnels du SNUipp-FSU des Landes a été validé. Vous pourrez aller dans votre e-dossier voir si vous êtes promu(e). Vous pourrez lire le compte rendu de vos représentants du personnels élus pour le SNUipp-FSU 40. Vous trouverez en pièce jointe la déclaration préalable du SNUipp-FSU des Landes.

Le SNUipp-FSU des Landes rappelle ses mandats sur l’avancement et les salaires :


- Un seul rythme d’avancement : le plus rapide pour tous (comme dans le corps des IEN) ;

- Suppression de la hors classe, l’indice terminal de la hors classe devant devenir l’indice terminal de la carrière normale (indice 783).

- Revalorisation de 50 points d’indice et de 5 % de la valeur du point d’indice.

Pour aller consulter les résultats dans son e-dossier promotions :

http://e-promotions.snuipp.fr/40/les-resultats

Votre code est nécessaire pour consulter votre résultat. Il figure sur votre étiquette du journal "ouvertures 40".

Si vous l’avez égaré ( !) ou si vous souhaitez l’obtenir vous pouvez remplir le formulaire qui se trouve sur la même page :

http://e-promotions.snuipp.fr/40/les-resultats

Un mail vous sera envoyé immédiatement avec votre code.

Le compte-rendu de la CAPD

Les 3 organisations syndicales ont lu une déclaration préalable (celle du SNUipp-FSU des Landes ci-jointe) :

Le DASEN y a répondu en laissant de côté les sujets académiques ou nationaux (salaires, gel du point d’indice, pacte de responsabilité…). Il comprend l’inquiétude des collègues face aux nombreux bouleversements de la loi de Refondation (rythmes, nouveaux programmes…). Il précise que majoritairement les choses se passent bien. Le mal-être ressenti par les enseignants au début de la réforme des rythmes se dissipe peu à peu.

- Approbation des PV des CAPD :

30 juin approuvé ; 2 juillet approuvé ; 4 septembre approuvé

- Question diverse Inéats :

Le département, étant en sous consommation (plus de disponibilité et détachements que l’an passé) lors de cette rentrée 2015, le Recteur a octroyé 9 INEATS exceptionnels en octobre. L’administration a repris le tableau initial des demandes, classées par barème, et a étudié les demandes en fonction du vœu 1 pour les Landes et des EXEATS accordés par les départements d’origine. Ils ont été affectés sur des postes de remplaçants à titre provisoire selon les besoins et l’administration a essayé de respecter au mieux leur lieu d’habitation. Certains ont été promus dans les Landes lors de cette CAPD avec l’accord des représentants syndicaux.

- Bilan social :

Le SNUipp-FSU réitère sa demande d’ une étude sur les différentes absences par type de congés et durée de congés. Le DASEN nous assure que les services sont en capacité de le faire et devrait donc nous transmettre cette étude.

- Avancement :

Le SNUipp-FSU 40 demande si les congé parentaux ont été pris en compte dans le calcul de l’AGS comme le précise la loi du 12/10/12 et menace de porter l’affaire devant le tribunal administratif si l’administration ne se met pas en conformité avec la loi. Selon les vérifications du SNUipp-FSU, les personnels concernés n’ont pas été lésées lors de ces opérations d’avancement.

Nous validons le projet avec certaines réserves : il y a des disparités de date de promotion à l’échelon 4 pourtant automatique, dûes aux différents concours et au démarrage des anciens PES (les uns à l’échelon 1, les autres à l’échelon 3 suivant le concours passé). Le SNUipp-FSU restera vigilant quant à la suite de leur carrière et espère qu’il n’y aura pas d’autres incidences.

Les collègues promus au premier trimestre de cette année scolaire verront l’augmentation sur leur salaire de décembre.

A l’issue de l’analyse du projet et de sa validation, le SNUipp-FSU des Landes demande l’abandon de la note dans le barème, ou à défaut la baisse du coefficient de la note en cohérence avec les propos du DASEN l’an passé qui émettait le soin de déconnecter la note et l’avancement.

Le SNUipp-FSU des Landes demande également que le correctif de note soit révisé car les retards d’inspection non encore rattrapés - et ce malgré le nouveau protocole d’inspection sans visite en classe - au bout de 2 ans sans inspection, la note serait corrigée de 0,5 (aujourd’hui, elle est corrigée de 0,25 au bout de 3 ans sans inspection) car de plus en plus de collègues se voient lésés, bloqués dans leur avancement.

Enfin, le SNUipp-FSU souhaite que le courrier concernant les modalités du nouveau protocole d’inspection soit retravaillé et rendu plus lisible.

Le DASEN prend note de ces demandes et en parlera en conseil d’IEN et au Recteur.

Questions diverses :

- Instituteurs :

A la rentrée, il y avait 24 collègues instituteurs-trices dont 18 à l’échelon 11. L’an dernier, 5 instituteurs-trices ont accédé au corp des PE.


- Taux de remplacement :
en septembre, 99,27% et en octobre, 94,85 %.

- Un calendrier prévisionnel des instances nous est remis sur table.

- Passage à la hors classe et départ à la retraite :

Le SNUipp-FSU 40 demande que les collègues soient informés clairement qu’ils doivent faire une demande « sous réserve de promotions à la hors classe » s’ils souhaitent bénéficier du passage à la hors classe en annulant leur demande de départ en retraite et ne pas perdre leur poste.

- Le poste de directeur pédagogique du CMPP de Dax restera vacant toute l’année car il n’ya pas de personnel spécialisé disponible. Cela pose de graves soucis pour les équipes éducatives, le CMPP n’étant pas représenté. Le DASEN souhaite que l’IEN ASH voit ce qui peut être mis en place pour pallier cette absence.

- Une demande est formulée pour que les horaires d’APC validés l’an dernier, le soient de nouveau cette année pour un même projet. Dans la circonscription de Tyrosse Côte Sud, le contrôle et la validation sont systématiques. Le SNUipp-FSU demande à l’IEN concerné les textes officiels portant sur ce contrôle.

- Circonscript (plan d’animation) : dates d’ouverture limitées dans le temps.

L’IEN concerné précise que toutes les situations des personnels qui ne sont pas inscrits seront traitées au cas par cas par les équipes de circonscription.

Il est précisé que les personnels qui voient leur formation tomber le même jour que leur jour de décharge en sont exempts et qu’il n’y aura pas de récupération possible s’ils y participent.

Le SNUipp-FSU des Landes rappelle que si le calendrier des animations peut difficilement être établi à l’avance par l’administration, il est aussi difficile pour les enseignants de se rendre à des animations où ils se sont inscrits sans en connaître le lieu et la date. Le SNUipp-FSU 40 reçoit l’assurance que les personnels qui ne pourraient s’y rendre ne seront pas inquiétés s’ils en ont informé leur circonscription et qu’ils pourront s’inscrire à une autre animation.

- Précisions sur la formation des néo directeurs :

Sur les 96 h de parcours hybride prévues cette année (obj. à venir 120 heures de formation hybride), 9h seront dévolues à la FOAD et 87 h au parcours hybride où les directeurs seront remplacés qu’ils soient en présentiel ou distanciel.

- Liste d’aptitude à la direction :

Un enseignant qui est déjà sur liste d’aptitude direction et qui occupe un poste de directeur à titre provisoire doit faire de nouveau la demande d’inscription sur cette liste sous peine d’en perdre le bénéfice. Pour les « faisant fonction » l’entretien est dépendant de l’avis formulé par l’IEN.

- Le SNUipp-FSU 40 demande que les nouveaux programmes et leurs documents d’accompagnement soient imprimés et envoyés par les circonscriptions à toutes écoles maternelles et primaires landaises car il estime que ce coût ne doit peser ni sur les collectivités ni sur les enseignants. L’IEN de Tyrosse nous oppose que c’est une volonté de « dématerialisation » du ministère !! Nous lui précisons que pour un travail efficace en équipe on a besoin des documents papiers…

Le DASEN relaiera notre demande au ministère.

- CAFIPEMF : 13 candidats landais.

Avec le CAFIPEMF nouvelle formule, il est demandé un travail plus lourd notamment en terme de formation. L’IEN chargé de la formation nous précise que l’université prévoit 135h de formation.

Le SNUipp-FSU des Landes demande à ce que l’administration prévoit des allègements de service afin que ces collègues n’aient pas une charge de travail supplémentaire considérable. Le secrétaire général émet l’hypothèse d’utiliser les moyens dédiés aux congés de formation pour y faire face.

Le SNUipp-FSU des Landes dénonce une telle proposition car cela ne doit pas léser les autres collègues qui souhaiteraient obtenir un congé de formation.

 

41 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.