www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Ecole  / Direction et fonctionnement d’école 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
19 décembre 2012

Affelnet : résultats de l’enquête SNUipp-FSU

Le SNUipp-FSU a présenté au ministère un bilan contradictoire de l’utilisation d ’Affelnet à partir de son enquête menée auprès des directeurs d’école. Alors que le ministère envisage une généralisation d’Affelnet, le SNUipp-FSU ne se retrouve absolument pas dans l’appréciation « très angélique » du ministère, de la mise en œuvre dans les écoles de cette application d’affectation des élèves de CM2 en 6ème.

Résultats de l’enquête SNUipp-FSU

Sur 1 224 directeurs qui ont répondu à l’enquête, 50 % utilisent Affelnet.

La plupart des réponses concernent une entrée dans le dispositif, parfois dans la précipitation.

Parmi les directeurs qui l’utilisent :

- 99 % y sont contraints.
- 67 % n’ont pas reçu de formation.
- Avant Affelnet 63 % des dossiers étaient remplis par les enseignants de CM2.
- Plus de 75 % de directeurs considèrent que cela alourdit leur travail.
- 70 % pensent que ça ne représente pas une menace pour les libertés.

Temps passé :

- 30 % de 3 heures et moins
- 32 % de 4 à 6 heures
- 21 % de 7 à 12 heures
- 11 % de13 à 24 heures
- 5 % plus de 24 heures.

Nombre de feuilles :

- 29 % moins de 100 feuilles.
- 43,5 % de 100 à 200 feuilles.
- 27,5 % de 201 à 500 feuilles dont un 1600 !

Verbatims
- Beaucoup de collègues dénoncent un transfert des tâches vers le primaire. Ils ont le sentiment de faire le travail des secrétaires de collège et de circonscription. Les directeurs qui ne sont pas assez déchargés, n’ont pas de secrétaires et on leur a même retiré les AVS aide à la direction.
- Difficultés particulières à gérer les cas particuliers qui sont nombreux (dérogation, handicap…).
- Délais de temps trop courts, difficultés à faire circuler auprès des familles !
- Manque de clarté sur les LV et les options.
- Gaspillage de papier qui repose essentiellement sur les fonds de l’école.
- Il apparaît que ce travail soit parfois doublé par les dossiers papiers.
- Absence de formation

Selon le ministère, les directeurs d’école se seraient bien approprié l’application actuellement utilisée dans 63 départements. ( !)

Ce n’est pas l’avis du SNUipp-FSU qui a pointé les problèmes liés à son utilisation.

Le SNUipp-FSU dénonce ce transfert de charges de travail des secrétariats de collèges vers les directions d’école dont les moyens en aide administrative ont été rabotés voire totalement supprimés.

Pour le SNUIpp-FSU, en l’état, la généralisation d’Affelnet n’est absolument pas mûre.

Le SNUipp-FSU a demandé un bilan sur l’ensemble des applications mises en œuvre dans les écoles et de leurs conséquences positives et négatives sur le travail des écoles. Dans ces bilans, les questions de la formation, des décharges et des aides administratives doivent être abordées. Il a pointé la nécessité de transparence et de contrôle de ces applications dans le cadre d’un observatoire indépendant.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.