www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Ecole  / Direction et fonctionnement d’école 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
20 janvier 2012

Direction : action du SNUipp-FSU des Landes

Le Snuipp-FSU des Landes s’était adressé à l’ensemble des directeurs afin de créer un rapport de force pour exiger plus de temps pour effectuer leurs missions par l’intermédiaire d’une lettre.

Fort de plus de 120 réponses (plus d’un tiers des directeurs ont répondu à cette initiative), le Snuipp-FSU des Landes avait demandé une audience à Mr l’Inspecteur d’Académie.

Votre syndicat a donc été reçu ce jeudi en audience à l’inspection académique pour évoquer la surcharge de travail que doivent supporter les directeurs. L’inspecteur d’académie n’étant pas disponible, c’est M Weber qui a reçu la délégation.

Le SNUipp-FSU des Landes lui a annoncé que 120 directeurs s’adressaient à Monsieur l’inspecteur d’académie pour dénoncer leur surcharge de travail.  Ceci représente un très grand nombre de directeurs de notre département et l’administration ne peut pas faire la sourde oreille.  La liste de leurs tâches journalières est exagérément longue sachant que 53% d’entre eux n’ont pas de décharge et 80% n’ont pas été dotés d’EVS aide à la direction.  Les postes de direction restent souvent vacants en fin de premier mouvement, et pour certains, les personnels qui les obtiennent ont un faible barème, ce qui prouve qu’ils les prennent par dépit. Beaucoup de petits barèmes arrivant sur ces postes sont guidés par des critères géographiques. Cette situation montre que ces postes ne sont pas attractifs et délaissés par nos collègues.  Toutes nos enquêtes auprès de notre profession font remonter le manque criant de temps pour accomplir les tâches administratives, il est temps de faire un geste envers ces personnels qui sont, comme sait le rappeler notre hiérarchie, un maillon essentiel de notre système éducatif.  Le SNUipp continue à demander davantage de décharge pour ces personnels mais les cartes scolaires qui se succèdent ne permettent pas à l’administration de le leur octroyer, le seul créneau possible semble donc être l’aide personnalisée afin de leur libérer ne serait-ce que 2h par semaine.

Après lui avoir remis les 120 lettres les élus du personnels ont rappelé la revendication de décharger totalement les directeurs de l’aide personnalisée en lui faisant remarquer que certains départements ont déjà pris cette décision comme en Haute Savoie. M Weber nous explique être conscient de la difficulté croissante de la mission de directeur d’école, qu’il va exposer notre revendication et nos arguments à Mr l’Inspecteur d’Académie.

Les élus du SNUipp-FSU des Landes attendent désormais les réflexions et décisions de M l’inspecteur d’académie et ne manqueront pas de relancer le débat lors des prochaines CAPD pour que l’administration passe aux actes en accordant plus de temps aux directrices et directeurs de nos écoles.

Damien Delavoie et Cécile Texier

 

5 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.