www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Landes.

*

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
7 octobre 2011

Groupe de travail avec l’ IA : plutôt inquiétant !

Comme annoncé lors de son arrivée, l’inspecteur d’académie reçoit régulièrement les syndicats. Les questions diverses, toutes portées par le SNUipp, trouvent des réponses peu satisfaisantes :

Formation continue : L’inspecteur regarde d’abord les contraintes budgétaires : les stages organisés seront ceux qui sont statutairement obligatoires : T1 et directeurs puis des stages à public désigné : accueil enfants autistes, 1 stage école et les « écoles du socle ». Sachant que seuls les M2 admissibles (parmi 25) pourront partir en stages, il n’y aura qu’un stage en sciences, un en math et un en anglais. Le constat est clair : DISPARITION DE LA FORMATION CONTINUE !

Réunions d’information syndicales : La règle est ré-affirmée malgré les tableaux envoyés dans certaines circonscriptions : les 6h de RIS pourront être déduites, au choix de chacun, de la journée de solidarité ou des 48h (108h - aide perso) et le SNUipp ne fournira pas de listes de collègues présents !

Animation péda : Le SNUipp déplore le trop grand nombre d’animations pédagogiques obligatoires qui ne nous laissent plus de choix, en particulier sur le logiciel « Cerise » qui consiste à apprendre à remplir le livret de compétences… à terme cela devrait apporter une aide pédagogique … Nous demandons à voir. Le temps consacré à ce logiciel doit être au maximum de 2x4h30, durée donnée par l’IA.

Autorisation d’absence à signer par le directeur : Le SNUipp porte la parole des collègues (adjoints et directeurs) en s’opposant à ce que les demandes d’autorisation d’absence soient signées par le directeur, Ce dernier peut être informé de l’absence d’un collègue sans avoir à en connaître le motif. Ce point sera revu en conseil d’IEN.

Ecoles du socle : Le processus est lancé dans certains secteurs de collège. Le SNUipp veillera à ce que le volontariat soit respecté, en effet seuls les collèges et les équipes d’écoles volontaires feront partie de l’expérimentation. Nous serons aussi attentifs aux modalités mises en œuvre dans les échanges de services écoles/collèges afin que les droits de chacun soient respectés.

M2 (étudiants en master 2ième année effectuant des décharges) : Les collègues directeurs concernés n’assureront qu’une concertation avec les M2 dans leur école, le suivi pédagogique sera effectué par l’IUFM et un PEMF, 1 fois toutes les 3 semaines. Possibilité d’avoir un Conseiller Pédagogique. Il n’y aura pas d’évaluation de la part de l’IA.

Remplacement : 97% de remplacement assuré jusqu’à maintenant : c’est identique à l’an passé, Le SNUipp est alarmé de voir que début octobre l’administration n’a pas réussi à pallier aux absences ! 5,5 TR sont pris à l’année. L’inspecteur d’académie pense que l’année se passera bien de ce côté-là car les PES (professeur d’école stagiaire) vont assurer le remplacement dés la 2ième période… A suivre !

Inéats : Mme Ducout, assistante sociale de l’IA rappelle que la RQTH (reconnaissance de handicap) n’égale 500 pts que si le changement de département améliore la situation des collègues concernés. Une collègue venant d’être intégré dans les PA, 1 inéat est possible, 5 collègues ont obtenu les 500 points pour entrer dans les Landes. Le SNUipp réaffirme que le barème soit respecté. Dans le cadre ainsi défini, 1 collègue va intégrer notre département.

EVS : La dotation départementale est de 316 pour le département, dont 300 actuellement, donc seulement 16 de plus ! 68 postes d’aide administrative en fin de contrat fin novembre et 1 pour fin décembre. Cela donne 84 à pourvoir d’ici janvier. Le SNUipp rappelle que cette aide devrait pouvoir être apportée à toutes les écoles volontaires et s’il faut prioriser : aux coordinateurs de RPI, aux directeurs non-déchargés et aux directeurs 9 et 13 classes (nombre de classes important au vu du temps de décharges). FO ne se prononce pas, le SE priorise plutôt les grosses écoles.

Budget 2011 frais de déplacement : On empiète toujours sur l’année suivante. Les frais d’animations pédagogiques seront payés, la formation se fera au plus près des collègues pour que ça coûte moins cher !

Signaler l’heure d’arrivée d’un TR : Le SNUipp n’y voit qu’une volonté de contrôle abusif qui ne relève pas de la mission du directeur d’école. Il engage les collègues à ne pas le faire, le directeur n’a pas à surveiller l’heure à laquelle le collègue remplaçant arrive !

Elections : Il y a de gros problèmes de fonctionnement, le ministère se servirait-il de se nouveau moyen pour faire baisser la représentativité des syndicats de l’enseignement ? Nous commençons à le croire. Nous invitons tous les collègues à mettre cette volonté en échec en participant massivement aux élections.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU des Landes 97, place de la caserne Bosquet, 40000 MONT DE MARSAN Tél : 05 58 933 933 Email : snu40@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Landes., tous droits réservés.